OSBI.FR - Open Source Business Intelligence

L’Osbi en 2009…

Comme chaque année, la société Actuate publie une enquête très fouillée sur l’utilisation qui est faite de l’Open Source dans les entreprises.

Nouveauté cette année, la France a été intégrée dans les pays du champ de l’enquête des années précédentes (Allemagne, Royaume-Uni, Amérique du Nord).

On trouve de nombreux éléments d’analyse qui sont de (très) bonne augure pour les années à venir… (pour les intégrateurs Open source en tout cas)

Le mieux est de lire l’enquête dans son intégralité ici-même.

Cependant, pour la France, certains points ont retenu mon attention:

Les raisons d’adoption des technos Open source :

Trio de tête : Licence gratuite, Technologies basées sur des standards, Indépendance vis-à-vis de Microsoft (!!!)

Les inconvénients de l’adoption des technos Open source :

Trio de tête : La disponibilité de l’assistance et de la maintenance à long terme, Le manque de compétences interne pour réaliser l’implémentation

Mais globalement, les avantages de l’open-source l’emportent-ils contres les inconvénients ?

Bien sûr Actuate est un éditeur Open Source, et les résultats de l’enquête vont dans le sens de l’Open Source. D’ailleurs on trouve également des réponses favorables à l’adoption d’outils de reporting et de veille Open Source (rappelons entre autre que Actuate fournit la solution de reporting BIRT basée sur Eclipse RCP)

Mais rien ne pourra empêcher l’approche technologique et commerciale de l’Open Source de gagner du terrain sur les solutions propriétaires, et plus particulièrement dans la Business Intelligence…

… Enfin, ça, c’est juste mon avis

Excellentes Fêtes de fin d’année à tous !

1 Comment

  1. Etude très intéressante, et qui a le mérite d’exposer clairement la démarche des utilisateurs dans leur processus de décision. On note évidemment que la gratuité des licences arrive en tête, ce qui n’est pas une surprise. Cela gomme d’un trait la discussion sur le type de licence, qui n’est même pas un élément évoqué dans les réponses. Et c’est surement une très bonne chose. Comme éditeur, l’utilisation et le respect des standards est le point qui fait vraiment la différence, surtout si on souhaite embarquer ses composants dans des architectures plu scomplexes.

    Sur l’aspect « manque de compétence en interne », peut-on interpréter cela comme « c’est gratuit, ce sera gratuit jusqu’au bout, et donc je ne ferai pas appel à de l’assistance externe, et donc je dois pouvoir le faire en interne » ? Il serait intéressant de creuser cette réponse : sur nombre de produits, Open Source ou pas, l’absence de compétence est un frein au développement et à l’adoption du produit, que ce soit chez les clients ou chez les intégrateurs. Et les clients ne veulent plus payer pour que les intégrateurs se forment sur leur dos …

    D’autres points sont plus discutables, comem la disponibilité de la maintenance à long terme. Il semble que les produits commerciaux ne soient pas mieux sur ce sujet, sauf repousser les dates de fin de vie de certaines lignes de produits pour pouvoir continuer à facturer des maintenances sur des produits obsolètes. Dans de nombreux parcs informatiques, un nettoyage de ces contrats de maintenance fantômes ferait gagner du budget aux directions informatiques.

    Bonne année à tous les lecteurs de ce blog !
    Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*