OSBI.FR - Open Source Business Intelligence

Pivot4J, (encore) un autre successeur à JPivot

Petit rappel…

En Octobre 2011, j’annonçais ici la mort du navigateur JPivot, avec l’arrivée de Saiku, un client web pour d’analyse OLAP disponible en tant que plugin du serveur Pentaho ou comme composant « standalone ».

Depuis la version 4,  Pentaho a également confirmé la mort programmée de JPivot par un message affiché en bas de chaque vue analytique (sic) :

« JPivot est désormais remplacé par Pentaho Analyzer.

Il est encore fourni pour des raisons de commodité, mais il n’est officiellement plus supporté par Pentaho »

Et voilà maintenant le coup de grâce avec le projet Pivot4J qui enterre définitivement ce bon vieux JPivot…

Pourquoi Pivot4J ?

Pendant un (très) long moment, JPivot a été (et est resté) la référence open source pour la création d’interfaces web de type « Pivot Grid »  et pour des applications Java bâties au-dessus de serveurs OLAP,  essentiellement Mondrian.

Pas étonnant donc de retrouver encore JPivot comme le client OLAP de pas moins de 3 éditeurs OSBI (JasperSoft, SpagoBI, Pentaho).

Malheureusement, le projet JPivot n’est plus maintenu depuis fort longtemps et l’avancement des technologies web a rendu son approche basée sur JSP (Java Server Pages) complètement obsolète

De plus, il y a quelque temps, le projet OLAP4J a ouvert de nouveaux horizons : il a imposé une API moderne pour la connexion à des bases OLAP via JAVA, un peu à l’image de JDBC pour les bases de données OLTP.

Pivot4J se proclame donc être un assemblage cohérent d’OLAP4J avec une version de JPivot entièrement réactualisée.

Au final, Pivot4J n’impose aucune technologie spécifique pour la construction de l’interface utilisateur : sa couche d’abstraction permettra ainsi de développer un client graphique avec n’importe quelle technologie web (JSP, JSF, GWT) ou client lourd Java (SWT, SWING).

La volonté de Pivot4J est également de reprendre toutes les fonctionnalités qui ont fait le succès de JPivot (et qui manquent encore pour certaines d’entre elles dans Saiku) :

  • Ergonomie et facilité d’utilisation
  • Drill-down, drill-through, pivot, tri, affichage hiérarchique, sous-totaux par niveaux…
  • Support de toute source OLAP (pour laquelle un driver Olap4J est disponible)
  • Export Excel et PDF
  • Interface par défaut basée sur JSF (Java Server Faces)

Alors, à quoi ça ressemble ?

On a de la chance, un plugin Pivot4J est déjà disponible pour le serveur Pentaho (en version beta)

Je l’ai donc testé pour vous, et j’ai vraiment été séduit par cette toute première version !

Regardez cette vidéo, et appréciez surtout la nouvelle ergonomie de l’outil :

 

 Testez-vous même !

Si vous aussi vous souhaitez tester par vous même, suivez les instructions suivantes :

  • Téléchargez et installez la version de développement du Pentaho BI Server Community Edition 5.0 (les plus curieux remarqueront au passage que dans Pentaho 5 la console d’administration est réintégrée dans la console utilisateur : enfin !)
  • Téléchargez le plugin Pivot4J et décompressez l’archive dans le répertoire biserver-ce/pentaho-solutions/system
  • Après avoir lancé le serveur, connectez vous avec « joe » puis définissez une nouvelle source OLAP (voir la manip au début de la vidéo)
  • Lancez Pivot4J en cliquant sur le bouton dans la barre de menu
  • Amusez-vous 😉