OSBI.FR - Open Source Business Intelligence

Vanilla 1.3 GA

En ce début d’année, BPM Conseil nous livre une nouvelle mouture de sa plate-forme OSBI Vanilla.

Et on peut vraiment dire que ça ne chôme pas chez BPM Conseil !

Voici donc les nouveautés de cette version 1.3 :

  • Nouveau package « Workflow Designer » pour la gestion des processus décisionnels
  • Support de OpenFlashChart pour la création de tableaux de bords dynamiques
  • Support des drills multiples (entre dashboard, depuis les dashboard ou des vues Olap vers des rapports BIRT)
  • Support des bases UTF8 (et donc support des caractères accentués)
  • Améliorations de l’Enterprise Services, la console de gestion des plateformes et des versions (ajout de fonctions pour gérer les serveurs en mode « SaaS ») (note de l’auteur : produit payant)
  • Installateurs pour les versions Windows

Pour ceux qui auraient raté les derniers posts, rappelons ici les caractéristiques principales de Vanilla :

  • Un portail décisionnel web 2.0 complet « Vanilla BIPortail » permettant la gestion et le déploiement sécurisé des documents décisionnels
  • FreeMetadata pour la création de documents sécurisés de mapping de données SQL ou Olap
  • Eclipse BIRT pour la création des rapport à partir de documents FreeMetadata ou sources de données SQL
  • Plateforme FreeAnalysis pour la création et la visualisation de documents Olap
  • Plateforme FreeDashboard pour la création et la visualisation de tableaux de bord
  • Plateforme FreeMetrics pour la création et la visualisation d’indicateurs de performance
  • FreeWebReport pour la création et le déploiement de rapports Adhoc Web

Vous pouvez retrouver l’intégralité des liens de téléchargement sur le site de BPM-Conseil

Et dans quelques temps, vous trouverez ici-même des exemples concrets d’utilisation de cette plate-forme, qui vous permettront de comprendre pourquoi (et comment) elle se distingue vraiment de ses « concurrentes ».

Bravo donc à BPM pour ce nouvel incrément sur Vanilla !

3 Comments

  1. Merci Sylvain pour ce bon mot.

    Il nous reste à publier la roadmap, en collaboration avec les attentes des partenaires et des clients, et en parallèle avec les objectifs de fonctions sur 2009. On a déjà (et toi aussi) la connaissance de quelques grandes lignes qui vont amuser pas mal de monde, il est toujours amusant d’avoir un éditeur qui remue le marché en faisant bouger les lignes et les méthodes.

    Pour « Kris », par rapport à la note de Sylvain sur le fait que ES soit payant : Enterprises Services est le seul composant qui n’est pas disponible en Open Source, mais il est quand même disponible en téléchargement. Cela ne signifie donc pas qu’il faut payer pour l’obtenir (je me permet cette précision, car sur le mot de Sylvain, cela peut prêté à confusion). Par contre, il faut payer pour obtenir du support dessus : ce composant permet d’administrer des grappes de serveurs, la publication d’applications entre serveur, les analyses croisées de dépendance entre documents BI … c’est assez « touchy » comme package, donc on pense vraiment qu’une société qui veut déployer plusieurs serveurs et avoir une administration commune aura besoin de ES et du support avec ES pour utiliser au mieux le composant.

    Ceux qui ne veulent qu’un seul serveur, ou qui veulent déployer à la main leurs développements entre plusieurs serveurs, comme à l’âge de Pierre de l’Open Source Décisionnel, ils peuvent prendre ES sans support … et donc conserver un coput minimal/nul sur la plateforme et perdre des heures à réaliser des fonctions à la main qui peuvent être automatisées en garantissant la cohérence du déploiement.

    Patrick

  2. Bonjour Patrick

    Merci pour cette information sur les modalités d’utilisation de l’Enterprises Services, en effet, à la lecture de mon article, cette précision s’impose

    Bonne journée

    Sylvain

  3. Bonsoir Sylvain,
    Vanilla est, de mon point de vue, très accessible par un utilisateur lambda non développeur, que ce soit pour l’utilisation de la plateforme ou la création de documents BI…
    Il n’empêche que la partie administration (création/maintenance des users, repositories, droits divers…) doit rester le domaine de personnes compétentes et connaissant un minimum l’architecture de Vanilla.
    Ceci ne peut se faire sans formation préalable…
    L’Enterprise Services est également un outil plutôt accessible (j’en suis devenue fan!) mais ses diverses possibilités d’utilisations peuvent prendre un certain temps d’apprentissage si on n’est pas guidé, au moins dans un premier temps…
    Mais ce n’est que mon avis… 🙂
    Bénédicte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*