OSBI.FR - Open Source Business Intelligence

Les 9èmes rencontres mondiales du logiciel libre

La semaine prochaine, du 1er au 5 Juillet, se déroulera la 9ème édition des rencontres mondiales du logiciel libre, ? Mont-de-Marsan.

La vocation essentielle de ces rencontres est de réunir la « communauté du libre » et de présenter les différents projets au grand public, afin d’échanger et de partager les diverses expériences.

Rappelons ici les 4 fondamentaux d’un logiciel libre, pour vous, utilisateur :

  1. La liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages (liberté 0).
  2. La liberté d’étudier le fonctionnement du programme, et de l’adapter ? vos besoins. Pour ceci, l’accès au code source est une condition requise (liberté 1).
  3. La liberté de redistribuer des copies, donc d’aider votre voisin (liberté 2).
  4. La liberté d’améliorer le programme et de publier vos améliorations, pour en faire profiter toute la communauté. Pour ceci, l’accès au code source est une condition requise (liberté 3).

Un programme est un logiciel libre si les utilisateurs ont toutes ces libertés.
Quelques exemples divers & variés :

  • GNU/Linux : Système d’exploitation
  • OpenOffice.org : Suite Bureautique
  • Mozilla Firefox : Navigateur Internet
  • Mozilla Thunderbird : Gestion des courriels
  • The Gimp : Retouche photos et images
  • Alfresco: Solution de Gestion Electronique de documents d’entreprise
  • Pentaho: Solution de Business Intelligence

Les logiciels libres sont désormais une réelle alternative aux solutions propriétaires, comme le montre le texte suivant extrait du Dossier de Presse des RMLL 2008 :

« Un récent rapport de la commission européenne publié au début de cette année confirme l’importance et les intérêts ? la fois culturels, économiques et sociaux, ? intégrer les logiciels libres dans les entreprises et dans les usages du quotidien.

Les logiciels libres étant issus d’un travail collaboratif ? l’échelle mondiale, bénéficiant de ce fait des meilleures compétences techniques de la planète dans chacun des domaines, leur usage ? l’échelle locale implique une re-localisation d’activité ? forte valeur ajoutée et hautement qualificative : Programmation, Gestion de projet, Formation, Administration, Système, Maintenance informatique.

Le modèle économique des logiciels libres s’appuie ainsi sur le service de proximité, ? l’opposé du modèle économique du logiciel propriétaire, qui lui repose sur la vente de licences dont 80% de leur valeur quitte? l’économie locale. La nature du logiciel libre, son accessibilité, permet ? n’importe quel prestataire local qui le souhaiterait de prendre en charge les nécessaires prestations d’intégration, de formation et de personnalisation des solutions logicielles, évitant ainsi la fuite de capitaux. De plus, l’utilisation de logiciels libres permet aux clients une indépendance par rapport ? leurs fournisseurs.

En terme de chiffre d’affaire, le marché français est le premier d’Europe avec un total de 730 millions d’euros en 2007 (+66 % par rapport ? 2006) contre 448 millions pour le Royaume-Uni et 444 millions pour l’Allemagne. Les programmes publics sont les principaux moteurs de ce développement. De plus en plus d’appels d’offre de marché public obligent les fournisseurs ? la fourniture du code source.

L’administration française utilise de manière de plus en plus importante les logiciels libres comme en témoigne la décision de la Gendarmerie Nationale de remplacer progressivement les 70000 postes utilisateurs sous Windows par des postes sous Linux Ubuntu »

PS: Jean-Philippe Porcherot,? Directeur général d’Atol CD, présentera le Mercredi 2 Juillet ? 14h30 la solution décisonnelle Open Source Pentaho.